jeudi 15 décembre 2011

Panda, mouais...

C'est pas tout d'accuser Panda de G à tort et à travers et à force on s'y habitue. Pourtant, et c'est mon cas, si on s'endort sur ses lauriers ébé... on perd des positions. Un site web, surtout professionnel doit se travailler jour après jour : mise à jour, bon référencement dans les annuaires, une page facebook, une page profil G+, twitter, etc.

Bref, comme dirait l'autre dans une série qui ne m'a que trop gonfler, il faut se remonter les manches. Si je veux que les gens me trouve, me commande une impression de carte de visite, de dépliants ou d'étiquettes de qualité et ce avant mes concurrents - et il y en a - il faut du taf et de la sueur. Les charlatans qui vous vendent du vent (cf l'article de LB the seorockstar ;)) pour figurer dans les premières positions dites leur MERDE.